Changer la langue | Région*
American flag

*Les produits et services décrits dans nos sites Web ne sont offerts qu’aux résidents du pays sélectionné.

Choisissez votre page d’accueil

AccueilServices aux particuliersGestion de patrimoinePMEServices aux entreprisesSociétés et institutionsÀ propos de BMO
À propos de BMO
<< Revenir à Communiqués de presse
Selon le livre bleu de BMO, les entreprises canadiennes investissent dans leur croissance alors que l'économie commence à décélérer
  • La croissance du PIB réel du Canada devrait ralentir à 1,8 pour cent cette année, la plupart des provinces reprenant leurs tendances à long terme
  • Le climat général des affaires reste positif dans la plupart des régions
  • La Colombie-Britannique devrait se maintenir à l'avant du peloton en 2019, avec une croissance de 2,5 pour cent

MONTRÉAL, le 5 févr. 2019 /CNW/ - Selon les prévisions énoncées dans le livre bleu de BMO publié aujourd'hui par les Études économiques et les Services bancaires aux entreprises de BMO, alors que l'économie canadienne est de nouveau en phase avec les taux de croissance à long terme, les propriétaires d'entreprise de partout au pays demeurent optimistes. Le livre bleu couvre les provinces de l'Ouest, du Centre et de l'Atlantique.

À l'exemple du livre beige de la Réserve fédérale américaine, le livre bleu de BMO repose à la fois sur les perspectives des économistes de BMO, de l'information sur les conjonctures économiques nationale et provinciales et des renseignements obtenus par les directeurs de comptes d'entreprise de BMO auprès des entreprises des différentes régions.

« L'économie canadienne a commencé à décélérer, sa croissance se situant tout juste au-dessous de 2 pour cent au deuxième semestre de 2018 », a déclaré Robert Kavcic, économiste principal, Études économiques. « À l'échelle du pays, nous voyons deux grands thèmes perdurer en 2019. Premièrement, les prix du pétrole sont redevenus un facteur de risque baissier pour les trois provinces productrices. Deuxièmement, dans la majorité des autres provinces, la croissance ralentit vers son niveau à long terme après une phase de forte progression. »

« Face au ralentissement de l'économie, les entreprises du pays investissent dans l'innovation pour augmenter leur productivité et s'étendent sur de nouveaux marchés, tels que les États-Unis, afin d'accroître leur potentiel de croissance dans un contexte de conjoncture économique en mutation, une tendance encourageante qui contribuera à stimuler la compétitivité du milieu des affaires canadien », a déclaré Dev Srinivasan, chef - Services bancaires aux entreprises au Canada, BMO Banque de Montréal. »

Mr. Srinivasan a souligné une perspective souvent énoncée par les directeurs des comptes d'entreprise de BMO de partout au pays : les PME demeureront les principaux moteurs de croissance de l'économie canadienne en 2019 et au-delà.

« Les PME canadiennes emploient plus de 90 pour cent des effectifs du secteur privé. Assurer la croissance continue et le succès à long terme de ces entreprises est essentiel à la réalisation du plein potentiel économique du pays. Nous sommes là pour aider ces entreprises à se faire concurrence et à commercer les unes avec les autres - un aspect essentiel au soutien de la prospérité économique du Canada chez nous et de son positionnement concurrentiel sur la scène mondiale. »

M. Srinivasan a ajouté que les capacités bancaires transfrontalières de premier ordre de BMO ont aidé des clients de partout au pays à établir des opérations transparentes entre le Canada et les États-Unis, en surveillant les tendances dans les deux pays, en exécutant des transactions et en maintenant des négociations souples avec des clients, des distributeurs et des fournisseurs internationaux.

Survol des prévisions provinciales de 2019

Ouest canadien :

  • La Colombie-Britannique est bien placée pour devenir la principale économie du pays. Après s'être modérée à environ 2,2 pour cent l'an dernier, la croissance du PIB devrait être stimulée cette année (jusqu'à 2,5 pour cent) par le projet de gaz naturel liquéfié. Bien que l'on s'attende à une certaine modération, les entreprises canadiennes sont optimistes quant à leur croissance, poussées par une migration continue dans la province, un marché de l'emploi solide et une base industrielle diversifiée.
  • L'économie de l'Alberta perd de son dynamisme dans la foulée d'un affaiblissement du secteur pétrolier, la croissance du PIB devant atteindre 1,5 pour cent. Bien que les entreprises, en général, restent prudentes, l'innovation technologique dans l'exploration pétrolière et la gestion des pipelines demeure un domaine porteur, dans lequel de nouvelles entreprises continuent d'émerger.
  • L'économie de la Saskatchewan devrait progresser légèrement de 1,4 pour cent cette année, sous l'effet du recul des prix du pétrole. Des vents défavorables sur le plan économique nuisent à certaines activités commerciales dans la province. Toutefois, dans le secteur manufacturier, les entreprises cherchent à tirer parti de la situation centrale de la province en Amérique du Nord et seront de plus en plus désireuses de profiter des possibilités d'exportation durant l'année.

Centre du Canada :

  • Après une croissance moyenne de 2,4 pour cent au cours des quatre dernières années, l'économie de l'Ontario devrait reculer légèrement pour atteindre 2 pour cent en 2019. Les entreprises ont exprimé des perspectives positives dans la province, poussées par la vigueur des secteurs clés : fabrication, agriculture et technologie.
  • La croissance économique au Québec devrait être de l'ordre de 1,9 pour cent en 2019. Les entreprises indiquent que la vigueur de l'économie a repris, ce qui devrait entraîner une expansion dans toute la province, le marché détenant d'amples liquidités pour financer des projets.
  • Le Manitoba continue d'afficher l'une des performances les plus stables au Canada, avec une croissance qui devrait atteindre 1,8 pour cent cette année, en grande partie grâce à la diversité de sa base manufacturière et à la solidité de son secteur des services. La hausse des taux d'intérêt pourrait modérer certaines activités commerciales, mais le sentiment général reste positif.

Est canadien :

  • L'économie du Nouveau-Brunswick ralentit et devrait se situer autour de 0,7 pour cent cette année, après des périodes plus fortes ces dernières années. Le renouvellement des investissements des entreprises dans la province donnera un coup de pouce nécessaire.
  • La Nouvelle-Écosse est sur le point de connaître une croissance de 0,9 pour cent. Les occasions d'affaires continuent à se multiplier à l'échelle de la province, où les perspectives d'expansion économique sont bonnes.
  • La croissance à l'Île-du-Prince-Édouard devrait n'être que de 1,2 pour cent en 2019. Les entreprises des deux principaux secteurs d'activité - la pêche et l'agriculture - montrent des signes de prudence face aux récentes tensions commerciales et à une mauvaise saison de croissance.
  • Terre-Neuve-et-Labrador est en train de se remettre d'un recul de 1 pour cent en 2018, et la croissance économique devrait atteindre 1,5 pour cent cette année. Alors que certains secteurs se redressent, les entreprises affichent un regain d'optimisme.

On peut télécharger la version intégrale du livre bleu de BMO à l'adresse https://economics.bmocapitalmarkets.com/.

Pour en savoir davantage sur les services bancaires transfrontaliers de BMO, visitez le site https://www.bmo.com/principal/entreprise/gestion-de-tresorerie.

 À propos de BMO Groupe financier
Depuis 200 ans et toujours là pour ses clients, BMO est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés - la huitième banque en importance pour son actif en Amérique du Nord. Fort d'un actif totalisant 774 milliards de dollars au 31 octobre 2018 et d'une équipe d'employés polyvalents et très motivés, BMO offre à plus de douze millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Les activités de BMO Groupe financier sont réparties entre trois groupes d'exploitation : les Services bancaires Particuliers et entreprises, la Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

SOURCE BMO Groupe Financier

Pour plus de renseignements: Requêtes médias : Valérie Doucet, Montréal, valerie.doucet@bmo.com, 514-877-8224

Coup d'oeil sur les marchés
à partir de
Dernier Variation   
BMO TSX
TSX Comp
DJIA