Changer la langue | Région*
American flag

*Les produits et services décrits dans nos sites Web ne sont offerts qu’aux résidents du pays sélectionné.

Choisissez votre page d’accueil

AccueilServices aux particuliersGestion de patrimoinePMEServices aux entreprisesSociétés et institutionsÀ propos de BMO
<< Revenir à Communiqués de presse
BMO Gestion de patrimoine : Une étude sur l'économie à la demande révèle que les milléniaux ne sont pas la seule génération à envisager le travail contractuel
  • Soixante pour cent des propriétaires de petites entreprises canadiennes sont devenus travailleurs indépendants par choix
  • Les baby-boomers de l'économie à la demande valorisent l'autonomie et le contrôle; la génération X valorise la conciliation travail-vie personnelle
  • BMO offre des conseils pour atteindre le bien-être financier tout en participant à la main-d'œuvre agile

MONTRÉAL, le 30 juill. 2018 /CNW/ - BMO Gestion de patrimoine a publié aujourd'hui un rapport décrivant le passage du marché du travail canadien de l'emploi permanent à l'emploi temporaire ou contractuel à la demande comme « la nouvelle normalité » - et les défis et les possibilités de ce que l'on appelle l'« économie à la demande ».

L'économie à la demande : Atteindre le bien-être financier en toute confiance est basé sur un sondage effectué auprès de plus de 1 000 propriétaires de petites entreprises canadiennes. L'étude révèle que 40 pour cent d'entre eux avaient travaillé ou travaillaient actuellement en tant que professionnels indépendants poursuivant leur carrière en tant que travailleurs contractuels ou indépendants.

« Depuis la crise financière mondiale de 2008, la technologie et l'automatisation ont transformé à peu près tout ce que nous faisons », a déclaré Sylvain Brisebois, directeur général et premier vice-président, BMO Nesbitt Burns. « La nouvelle économie du travail a également changé la façon dont les Canadiens épargnent et investissent. Le changement dans la façon dont les Canadiens embauchent ou se font embaucher signifie que les travailleurs de l'économie à la demande auront besoin de plus de temps et de planification pour atteindre leurs objectifs financiers. »

Le rapport révèle en outre que, même si les travailleurs de tous les âges partagent des avantages communs - et des obstacles au succès - les différentes générations présentent également des perspectives distinctes.

Les principaux résultats de l'enquête montrent que :

  • La plupart des propriétaires de petites entreprises sont devenus travailleurs indépendants par choix (60 pour cent).
  • De tous les répondants, 40 pour cent ont déclaré participer ou avoir déjà participé à l'économie à la demande.
  • Raisons populaires de travailler à contrat : avoir une autonomie et un contrôle (49 pour cent); avoir un revenu d'appoint (49 pour cent); parvenir à un juste équilibre entre la carrière et la famille (42 pour cent); ou parce que c'était le seul moyen de gagner un revenu (27 pour cent).
  • Plus de baby-boomers étaient susceptibles de valoriser l'autonomie et le contrôle lorsqu'ils occupaient un emploi indépendant (70 pour cent) ou estimaient que c'était la seule façon à ce stade de gagner un revenu (35 pour cent).
  • Les membres de la génération X apprécient plus que les autres groupes de pouvoir trouver le juste équilibre entre la carrière et la famille (52 pour cent).
  • Les enfants du millénaire étaient plus enclins à travailler dans l'économie à la demande pour gagner un revenu d'appoint (53 pour cent) ou jusqu'à ce qu'ils trouvent un emploi plus avantageux (30 pour cent).

Les défis du travail dans l'économie à la demande

  • Absence d'avantages médicaux, dentaires ou d'invalidité (69 pour cent).
  • Absence de rémunération en cas de maladie (55 pour cent).
  • Rémunération insuffisante (41 pour cent).

« Bien que l'économie indépendante puisse être attrayante et lucrative, offrir de la flexibilité et la possibilité de travailler dans sa spécialité ou mieux concilier travail et vie personnelle, elle présente ses propres défis », a précisé Chris Buttigieg, directeur de l'Institut Info-patrimoine de BMO Gestion de patrimoine. « Les conseillers financiers de BMO sont disponibles pour aider les clients à se préparer ou à surmonter ces défis et à atteindre leurs objectifs financiers à court et à long terme, tout en participant à cette tendance à la hausse de l'emploi. »

BMO offre les conseils suivants aux travailleurs autonomes (à la demande) :

Établissez un plan financier : Envisagez un budget minimaliste qui s'assure que les dépenses personnelles et professionnelles ne sont pas trop entremêlées. La gestion des dépenses aide quand le revenu fluctue. Dans les bons moments, on peut investir plus dans son fonds d'épargne et d'urgence (trois à six mois d'économies), tandis que dans un mois à moindre revenu, l'épargne peut être suspendue ou réduite.

Établissez un plan d'affaires : Un plan d'affaires documente exactement ce qui doit être fait pour faire de l'argent et s'aligne sur les plans financiers personnels. Il peut également répondre aux objectifs financiers, y compris le financement de la retraite ou des études.

Épargnez en vue d'atteindre d'autres objectifs : Les cotisations à un compte de retraite comme le REER et le CELI peuvent être automatisées de façon à instaurer des habitudes d'épargne régulière, mais vous pourriez devoir en modifier le montant en fonction de la fluctuation de votre revenu trimestriel ou semestriel.

Soyez organisé : Déclarez l'ensemble de vos revenus aux autorités fiscales et faites vos cotisations au Régime de pensions du Canada. Tenez un registre de vos revenus et dépenses et consultez un fiscaliste qui pourra vous renseigner sur votre situation fiscale si nécessaire.

Souscrivez une assurance soins de santé individuelle : En souscrivant une assurance soins de santé et une assurance maladie, vous pourrez obtenir le traitement dont vous avez besoin, le cas échéant, même si votre budget est serré.

Protégez-vous contre les risques : Votre principal atout est votre capacité à travailler et à gagner un revenu. Il est donc conseillé de protéger votre potentiel de revenu en souscrivant une assurance invalidité ou responsabilité.

Remboursez vos dettes et évitez l'endettement : Lorsque les revenus sont faibles, il est facile de s'endetter. Si vous ne pouvez faire autrement, assurez-vous d'inclure le remboursement des dettes dans votre budget.

Pour voir une copie du rapport complet, qui comprend des résultats de sondage supplémentaires et des conseils financiers, visitez : https://www.bmo.com/principal/gestion-de-patrimoine/patrimoine-conseils#rapports-sur-le-patrimoine

Pour faire équipe avec un professionnel de BMO pour atteindre le bien-être financier, visitez https://www.bmo.com/principal/particuliers/planification-financiere ou rendez-vous à la succursale BMO Banque de Montréal la plus proche.

À propos de Groupe financier
Depuis 200 ans et toujours là pour ses clients, BMO est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés - la huitième banque en importance pour son actif en Amérique du Nord. Fort d'un actif totalisant 744 milliards de dollars au 30 avril 2018 et d'une équipe d'employés polyvalents et très motivés, BMO offre à plus de douze millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Les activités de BMO Groupe financier sont réparties entre trois groupes d'exploitation : les Services bancaires Particuliers et entreprises, la Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

SOURCE BMO Groupe Financier

Pour plus de renseignements: Requêtes médias : Valérie Doucet, Montréal, valerie.doucet@bmo.com, 514-877-8224

Coup d'oeil sur les marchés
à partir de
Dernier Variation   
BMO TSX
TSX Comp
DJIA